Confinement : une agence de presse internationale parle des villages Kabyles qui « donnent l’exemple »

Akman: Tanegga tagreɣlant n tɣamsa tettmeslay-d ɣef tuddar n leqbayel i "d-yefkan amedya"

,

La version française de l’agence d’information internationale Sputnik a consacré un article aux villages Kabyles qui ont pris la décisions de s’auto-confiner et ce « sans attendre une décision des autorités », ont-ils précisé.

Dans cet article publié le 26 Mars dernier, l’agence d’information d’origine russe a précisément cité les villages de « Tirourda et de Taourirt Mokrane« . Elle a rappelé « les mesures drastiques d’hygiène et d’isolement sanitaire » prises par les comités respectifs des deux villages et qui sont également en vigueur dans la plupart des villages de Kabylie : contrôle aux entrées des villages, désinfection régulière, sensibilisation, etc

Débat identitaire dans les commentaires

Dans les commentaires, le débat a viré à des questions identitaires entre Kabyles et algériens :

[wpsl_locker id= »1221″]

« Pourquoi ne pas titrer qu’il s’agissait tout simplement de villages algériens quand on en parle depuis l’étranger ? » a notamment demandé un certain Abdellah Ouahhabi.

« Personne ne pourra nous enlever notre Kabylité qui existait bien avant l’algérianité » a alors répondu Izridi, avant que Kabyle467999 n’enchérisse : « La Kabylie, n’est ni Arabe ni Islamique, donc elle est voué à gagner son indépendance par la politique Algérienne qui lui impose une identité qui n’est pas la sienne.« 

Un débat ferme, certes, mais courtois… pour le moment.

[/wpsl_locker]

Barrage filtrant à l'entrée du village. le 24 Mars 2020. Taourirt Mokrane, Larbaâ Nath Irathen.
Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube