Ait Menguellet et la famille artistique Kabyle endeuillés par la décès d’Idir

At Mengellat d twacult tanaẓurt taqbaylit ḥeznen ɣer Yidir

,

Le réveil des chanteurs kabyles fut accueilli avec une nouvelle déchirante. Celle de la disparition de « Idir », l’ambassadeur la chanson et de la culture kabyle. Entre messages de reconnaissance pour certains et témoignages pour d’autres, ils ont tous exprimé leur profonde tristesse suite au décès d’Idir.

Sur sa page Facebook, Ait Menguellet qui était très proche de Idir, a témoigné d’un bon souvenir de “rigolade” qu’il a passé avec le chanteur puis s’est adressé à directement lui : “Repose en paix mon ami, ce que tu as laissé t’assure l’immortalité

Zedek Mouloud, ayant appris la nouvelle hier soir, n’a pas tardé à lui rendre hommage : « Amek ad yers naddam, amek ad medlent wallen… Sgunfu di talwit, kečč d tigejdit, kečč d azamul », en partageant l’une ses chansons qu’il a décidé de lui dédier « Lmut-ik ».

Pour Ali Amran, Idir a assuré son éternité à travers ses chansons « le grand Idir est parti, mais son oeuvre est si riche qu’elle ne s’épuisera pas tant que la vie sera », avant d’enchainer avec une formule kabyle « Idir, mači d lmut i yemmut, d aɣabi i yɣab si tmurt-a. »

La chanteuse Yasmina également a tenu à exprimer : « C’est bien une triste nouvelle que je viens d’apprendre à l’instant.. Le décès de notre grand artiste Idir qui a su faire voyager notre musique kabyle à travers le monde entier. »

Zayen quant à lui a souligné la complexité du contexte actuel avec le confinement : « un de nos repères, notre référence, vient de partir. Notre tristesse est immense. Nous ne pourrons te rendre un dernier hommage dans ce contexte complexe, cela rend encore notre douleur plus atroce. »

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube