Originaire de Djemâa Saharidj, reportage chez un cultivateur de l’ail du Québec (Radio-canada)

,

Durant la journée du 22 juillet, Radio-Canada a consacré un reportage de 3:47 minutes à Saadi Louali, un québécois originaire de Djemâa Saharidj qui cultive de l’ail dans sa ferme sise dans la municipalité de L’Ange-Gardien et dénommée Flor’ail.

Le fermier québécois explique que son amour pour la terre lui vient des « montagnes de Kabylie » : « dans les montagnes, il n’y a pas vraiment de grandes terres, mais ma famille et moi, on a quelques parcelles de terrain et on avait tout le temps des potagers. On cultivait nos tomates, nos poivrons, nos concombres, nos haricots…tous les légumes, sauf de l’ail », avait-il précisé.

Saadi Louali est spécialisé dans la culture de l’ail du Québec. Une variété d’ail que sa voisine lui avait fait découvrir avant qu’il ne rachète une ferme pour se lancer dans la production d’ail bio : « depuis 3 ans, on fait aussi de la transformation avec l’ail qu’on produit. On fait notamment du pesto (préparation culinaire à base de plusieurs aliments dont l’ail. ndlr), de l’ail mariné, de l’ail séché et de l’ail noir », a-t-il expliqué.

Comme le précise l’animatrice dans un autre épisode de cette émission, “les métiers de l’agriculture ont la côte par les temps qui courent“. La culture et l’élevage sont, en effet, des domaines cruciaux dans ces pays qui valorisent la production locale et qui vouent beaucoup de respect à leurs agriculteurs.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube