Le parti français RPS appelle à la reconnaissance du droit à l’autodétermination de la Kabylie

,

Le RPS (Régions et peuples solidaires), parti fédérateur des organisations politiques régionalistes et autonomistes françaises, a appelé au respect et à la reconnaissance du droit à l’autodétermination de Kabylie lors de son 25e congrès, qui s’est tenu le 23 août dernier à Lorient en Bretagne (France).

Dans une “motion de solidarité avec les Amazighs” qui a été adoptée lors de ce congrès et signée par le président du RPS, Gustave Alirol, le parti a tenu à exprimer son appui aux revendications “justes et légitimes” des peuples amazighs. Parmi ces revendications, on retrouve celles relatives à la libération des détenus politiques rifains, le respect d’un statut d’autonomie pour les territoires amazighs de Libye, un soutien aux représentants légitimes de l’Azawad mais également “la reconnaissance et le respect du droit à l’autodétermination de la Kabylie, en Algérie”, précise la motion.

Fondé en 1994, le RPS, dont fait partie le CMA (Congrès Mondial Amazigh) notamment, combat le centralisme parisien et milite pour un fédéralisme interne. Il est composé de plusieurs courants politiques et a une forte tendance écologiste. Il compte actuellement 6 députés au parlement français, 29 conseillers régionaux et un député européen. 

régions peuples solidaires rps
Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube