La justice algérienne ouvre une instruction judiciaire contre Ferhat Mehenni et 4 autres hauts cadres du MAK

,

Dans un communiqué publié dans la soirée de ce dimanche 11 octobre, Me Kader Houali et Me Soufiane Dekkal ont révélé les dessous d’une cabale judiciaire suite à l’affaire de Lounes Hamzi.

Selon les deux avocats du barreau de Tizi Wezzu{Tizi-Ouzou} 5 autres cadres du MAK sont concernés par cette instruction lancée par la chambre des accusations dont le leader du mouvement indépendantiste Ferhat Mehenni. « Ces autres militants contre lesquels l’instruction est ouverte, peuvent subir le même sort que Lounes Hamzi » s’inquiètent-t-ils.

Pour Me Houali et Me Dekkal, il s’agit d’« une cabale judiciaire sans précédent contre des militants pacifiques qui subissent l’arbitraire dans l’indifférence totale d’une société civile anesthésiée par un climat de terreur imposée par les promoteurs de la “la nouvelle Algérie” ». En effet, plusieurs acteurs de la scène politique Kabyle ont brillé par leur silence face à la répression et au harcèlement des militants souverainistes kabyles par la justice algérienne.

Dans le communiqué, il a également été précisé que Lounes Hamzi a été transféré de la prison d’El Harrach (Alger) à celle de Koléa à Tipaza. Ses deux avocats ont par ailleurs tenu à rassurer sa famille et ses proches sur son état de santé.

Ferhat Mehenni
Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube