Elan de solidarité en faveur du maire de Chemini, Madjid Ouddak

,

Plusieurs citoyens, militants et politiques se sont présentés hier devant le tribunal administratif de Vgayet{Béjaïa} mercredi 23 décembre afin d’apporter leur soutien à Madjid Ouddak, maire RCD de chemini.

En effet, l’élu de la localité de l’Ârch des Ath Waghlis devait comparaitre devant le juge suite au dépôt de plainte du Wali de Béjaïa à son encontre pour avoir agréé une association socio-culturelle jugée proche du MAK. Par ailleurs, des dizaines de citoyens se sont mobilisés et la cours a donc décidé du report de l’audience.

« Ces jeunes nous ont fourni un dossier en bonne et due forme qui répond aux conditions d’éligibilité. On leur a accordé un agrément. Ce ceux sont des jeunes de notre commune, ils ont toujours été actifs » a déclaré le maire dans une vidéo diffusée par Argaw Azul. Et de marteler : « ces jeunes sont propres ! » 

Madjid Ouddak n’abdique pas et ne compte pas céder à la pression. « Le droit pour la création des associations a été chèrement payé. Nous n’avons pas le droit d’y renoncer ! » insiste-t-il.

Son avocate, Me Nora Ouali a déclaré : « Il  y a une cabale contre tous ceux qui s’opposent à ce système ! Mais malgré la répression, nous n’abdiquerons pas ! ».

« Aujourd’hui, il veulent enlever son agreement à l’association qui porte le nom “Tilelli” ! De quel droit les autorités vont aller vers une action de justice pour gérer l’action associative ? » a martelé le député RCD Atmane Mazouz également présent au rassemblement. Et de poursuivre : « Cette association n’a même pas entamé ses activités pour lui reprocher quoique ça ne soit ». 

 

Madjid Ouddak
Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube