Ouacifs : comités de village et associations projettent de créer un salon du livre amazigh

,

Un salon du livre Amazigh devrait bientôt voir le jour à At Wasif{Ouacif}. Du moins, c’est l’ordre du jour de la réunion qui se tiendra ce 06 mars entre les comités de village, associations culturelles et artistes, littéraires et universitaires de la région. C’est ce qui a été annoncé par l’association Hadj Lmokhtar Nat Said n Tirwal à travers un communiqué.

Selon la même source, lors de ladite réunion, la date et la durée de l’événement seront déterminés. Elle précise que le salon aura lieu vers la fin de l’année scolaire et universitaire et va s’étaler sur trois à cinq jours. Le salon sera domicilié dans le chef-lieu de la Daïra d’At Wasif, au niveau de la maison de jeune, du CFPA, de la salle de sport ainsi que le stade. C’est donc un projet d’une grande envergure que veulent concrétiser les citoyens de la localité.

Les organisateurs vont également définir le lieu de l’hébergement des invités, l’auberge d’At Yenni, le CFPA et le lycée ont été proposés par Aomar Oussaid, président de l’association. Quant à l’objet du salon, il devra englober plusieurs activités dont les expositions, vente de livre et conférences des auteurs.

Un commissaire du salon ainsi que son équipe seront également élus et une fiche technique pour une demande de subvention auprès d’institutions publiques sera élaborée.

Dans son communiqué, l’association Hadj Lmokhtar Nat Said a précisé que les trois communes d’At Wasif, à savoir, Ait Boumahdi, Ait Toudert et Ouacif, ainsi que l’APW de Tizi Wezzu{Tizi Ouzou} et le Haut-commissariat à l’Amazighité ont déjà donné leur accord pour accompagner les organisateurs de ce projet.

Par ailleurs, les artistes ainsi que les personnalités de la localité ont également donné leur bénédiction, à l’instar de l’enseignant et membre du HCA, Hacène Hélouane, l’écrivain et animateur Djamel Laceb, le comédien Salem Aït Ali Belkacem, connu sous le nom Salem Usalas, Djamel Kaloun, Slimane Chabi ou encore la militante et avocate Lila Hadj Arab.

Lancement d’un concours annuel de poésie

Un concours annuel de poésie sera également créé et portera le nom de “Prix Hadj Mokhtar Nat Said“. Il sera domicilié au niveau du village Tirwal. La date d’ouverte dudit concours aura lieu le premier week-end de chaque mois d’août et va durer 02 à 03 jours.

Lors de la réunion du 06 mars, le montant des prix qui seront remis sera déterminé. A noter qu’il y aura trois lauréats classés par ordre de mérite. Un jury sera également désigné et sera composé de poètes, académiciens et artistes.

Vers la création d’une coordination des comités et associations d’At Wasif (CCADO)

Dans le communiqué, un troisième point a été abordé, à savoir la création d’une coordination des comités et associations de la Daïra Ouacif (CCDO). Ce point fera également parti de l’ordre du jours de la réunion du 06 mars durant laquelle seront désigné les membre du comité de préparation de l’assemblée générale pour la création de cette association.

En effet, cette coordination va rassembler l’ensemble des villages de la Daïra et prendra forme d’une association socio-culturelle. Elle aura pour objectif de “contribuer à trouver des solutions aux préoccupations socioculturelles, sanitaires et économiques, communes aux 27 villages de la Daïra (routes, apprivoisement des eaux, sante, environnement, transport, contribuer à la valorisation des potentialités culturelles, touristiques et économiques de la région etc., être une force de proposition.)

Salon du livre Ouacif
Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube