Séisme de Vgayet : Ce reportage de Radio M met la lumière sur le marasme des familles touchées

,

Radio M a diffusé un reportage ce 04 avril consacré au familles de Vgayet{Béjaïa} touchées par le séisme du Cap Carbon. On y découvre le marasme qu’elles vivent depuis plus de deux semaines.

En effet, dans ce reportage de 21 minutes, plusieurs intervenants se sont succédés pour faire part de leur souffrance et du délaissement de l’Etat. Des femmes, des hommes, des familles entières qui sont prises entre le marteau et l’enclume, entre les promesses des autorités et le risque d’effondrement quasi-permanent.

« Je ne sais pas ce qu’on attend pour nous faire évacuer. Je ne veux pas qu’on intervienne après un incident, s’il y a un effondrement, je souhaite qu’on m’enterre sous les débris » s’est offusquée un citoyen du quartier Taassast. Dans les images diffusées par Radio M, on y découvre sa maison, une vieille construction en délabrement avancé.

« Nous dormons et nous nous réveillons avec la peur au ventre. Regardez, les jours de pluie, on se réveille envahis par les eaux » se désole un citoyen du quartier 27. Et d’ajouter : « vous trouvez ça normal ? Nous dormons à six dans une seule chambre ! ».

« Notre quartier des 27 a été lésé. Lorsque Tebboune était ministre de l’habitat, il n’a rien fait pour nous, maintenant qu’il est président, il ne fait rien pour nous ! Au temps de Bouteflika, on n’a rien fait pour nous. Qui pourra faire quelque chose pour nous ? » s’interroge un autre citoyen.

Un autre citoyen dit avoir été évacué avec sa famille dans un logement à Oued Ghir, toutefois, ils les ont mis dans un F2 alors qu’ils sont à 12 à la maison.

Une classification des bâtisses touchées a été établie. Les construction les plus touchées sont classée dans la catégorie. « rouge 5 », ce qui signifie que ses habitants devront être évacués en urgence et que les services publics devront procéder à sa démolition immédiate.

« On a identifié 05 immeubles collectifs qui sont classés ‘’rouge 5’’ et dans les maisons individuelles, nous avons 80. On en a évacué 04 et il nous en reste donc 76 » a expliqué Abdenour Tafoukt, P/APC de Vgayet.

Les citoyens sont dans la confusion, ils ne comprennent pas qui bénéficie des logements sociaux construits à Vgayet. L’un des intervenant a énuméré pas moins de 1 500 logements construits et s’interroge : « Comment se fait-il qu’ils ne soient pas capables de reloger 80 familles ?! ».

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube