Kabylie : n’ayant pas perçu leur prime Covid-19, les patriciens de la santé observent une journée de grève

,

Les praticiens de la santé ont observé, ce mercredi 07 avril, une journée de grève pour protester contre le non-versement de leur prime Covid-19 promise par les autorités algériennes.

En effet, dans plusieurs établissements hospitaliers en Kabylie, le personnel de la santé a observé une action de protestation. Au CHU de Tizi Wezzu{Tizi Ouzou} notamment, médecins, infirmiers et aides-soignants ont observé un sit-in.

Aussi du côté de la polyclinique Nabila Djahnine sise à Medouha, dans la ville des genêts, les protestataires ont accroché une banderole sur laquelle on peut lire “Praticiens EPSP DBK en grève”. A noter que les polycliniques de la Daïra de Tizi Wezzu sont tous rattachés à la direction sise à Mirabeau (Draa Ben Khedda).

Du côté de l’EPH d’Akbou, le personnel médical a répondu à l’appel du Syndicat algérien des paramédicaux (SAP) et a observé un sit-in durant la matinée. A noter que dans cet établissement, les médecins n’ont pas de section syndicale.

Pour rappel, le personnel médical et paramédical de l’EPSP de Seddouk a observé le 24 et 25 janvier dernier un débrayage de deux heures pour protester contre le non-versement de leur prime.

A noter que c’est le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, qui a annoncé le 31 mars dernier l’octroi d’une prime Covid-19 à l’ensemble des travailleurs du secteur de la santé. Une sorte de reconnaissance pour l’effort fourni durant la pandémie, toutefois, cela fait plusieurs mois que celle-ci ne leur a pas été versée.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube