4e jour de grève chez Algérie poste : la direction générale menace les grévistes

,

Dans un communiqué publié ce jeudi 15 avril, la direction générale d’Algérie poste a menacé ses employés grévistes de licenciement s’ils ne reprennent pas leur activité dans l’immédiat.

Au vu de la poursuite du mouvement de grève illégal dans quelques bureaux de poste, qui a privé les citoyens du retrait de leur argent […] Algérie poste informe que dans le cas où il n’y a pas reprise immédiate du chemin du travail, des mesures strictes seront appliqués conformément à la loi en vigueur” menace la direction générale. Et d’ajouter : “Parmi ces mesures, il y’aura des licenciements sans préavis et sans indemnités“.

A noter que le tribunal de Dar El Beida (Alger) a été saisi par la direction d’Algérie poste et que ce dernier a jugé que “le mouvement de grève est illégal“. Par ailleurs, le ministre algérien de la poste et des télécommunications, Brahim Boumzar, a instruit la direction générale d’AP de prendre en charge “rapidement” les revendications des grévistes. « C’est un cumul de plusieurs années, dont certaines datent de 2003 » a-t-il confié à l’APS.

Pour rappel, la grève a été entamée depuis lundi 12 avril à Tizi Wezzu{Tizi Ouzou} et le lendemain à Vgayet{Béjaïa}. Plusieurs bureaux de postes dans les wilayas d’Algérie ont également fermé leurs portes. Leurs doléances concernent notamment le non-paiement d’une prime d’encouragement et l’amélioration de leurs conditions de travail.

#بيان_هام

Publiée par ‎Algérie Poste بريد الجزائر‎ sur Jeudi 15 avril 2021
Algérie poste
Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube