Procès de la direction de la JSK contre les actionnaires : vers l’annulation de l’AG des « putschistes »

,

Le jugement dans l’affaire qui oppose la direction de la JSK aux « putschistes » suite à l’AG du 21 mars dernier a été rendu le 26 avril. Bien que le juge ait déclaré « l’exception d’incompétence » concernant le PV de la dite AG, cette dernière va probablement être frappée de non conformité.

En effet, selon une source proche da la direction du club, le juge a estimé qu’il n’y a pas d’urgence à faire annuler le PV de la réunion du 21 mars car celui-ci ne peut être exploité pour faire exécuter les résolutions de l’assemblée générale. Ce PV, qui a acté la destitution de Mellal et que les actionnaires putschistes brandissent devant les institutions, est donc sans conséquences sur les affaires de la JSK.

A rappeler qu’au lendemain de cette AG, aucun notaire de Tizi Wezzu n’a voulu faire publier les statuts établis par la « direction » des putschistes au BOAL (Bulletin officiel des annonces légales), excepté un notaire de Staouali (Alger).

Une fois cette publication effectuée, les putschistes allaient enfin pourvoir récupérer un registre de commerce de la société au niveau de la chambre de commerce. Sauf que la chambre de commerce de Tizi Wezzu a refusé de délivrer le registre. En effet, la direction de la JSK, ayant déposé un référé au tribunal pour surseoir à l’exécution du PV de l’AG du 21 mars, a provoqué le gel du PV.

Selon la direction de la JSK, le PV de l’AG du 21 mars présente plusieurs anomalies qui vont causer sa non conformité. Une audience est prévue pour le 10 mai et durant laquelle l’affaire sera jugée sur son fond.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube