Ferhat Mehenni réitère son appel de Londres en faveur de la constitution d’un « corps de contrainte »

,

Lors de sa 12e élocution hebdomadaire, diffusée ce 1er mai, Ferhat Mehenni, Président du gouvernement provisoire kabyle, est longuement revenu sur la propagande orchestrée par les militaires algériens contre le MAK. Avec beaucoup de sérénité, Ferhat Mehenni a réitéré son appel à la mise en place de Laɛnaya, un « corps de contrainte Kabyle ».

En effet, plusieurs médias dont la chaîne officielle de l’Algérie ont récemment repris le fameux appel de Londres du 3 juin 2018, dans lequel il avait appelé “la Kabylie et le peuple kabyle à accepter de bonne grâce et en toute conscience la mise sur pied d’un corps de contrainte, d’une organisation de sécurité de la Kabylie“. Si les médias du sérail ont ressorti cette vidéo afin de prouver Ferhat Mehenni a bel et bien appelé à prendre les armes, celui-ci a réitéré son appel.

Oui je l’assume et je le revendique” a-t-il déclaré calmement avant d’enchainer : “un corps de contrainte ne veut pas dire prendre les armes, je n’ai jamais appelé à prendre les armes mais constituer des comités qui veillent au respect de chacun, sachant que les services de sécurité n’assurent par leur travail en Kabylie” a-t-il expliqué. Et d’assurer : “nous avons besoin de protéger nos villages et nos quartiers de la délinquance, de la violence et contre les trafics de tout genre“.

Ferhat Mehenni a par la suite appelé les villages à constituer leur Laɛnaya (corps de contrainte) afin de protéger leurs enfants.

“j’invite l’armée, la police et la justice à dégager du champ politique

Cette 12e élocution du président de l’Anavad est marquée par plusieurs points intéressants à relever. Il a invité “l’armée, la police et la justice à dégager du champ politique” après avoir insisté sur le fait que la question de la Kabylie est une affaire politique et après avoir invité l’ensemble des opposants à l’idée de l’autodétermination à venir débattre sur le sujet.

Sur un autre registre Ferhat Mehenni a assuré que le projet de constitution Kabyle, porté par une commission de l’Imni (parlement kabyle) a été présenté au gouvernement, qui va l’étudier et le rendre public dans les prochaines semaines. Le président de l’Anavad a également rassuré quant au lancement prochain du référendum pour l’autodétermination de la Kabylie, dont le début avait été annoncé, initialement, au 20 avril dernier.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube