Recensement 2021 au Canada : Kabyles, saisissez bien « Kabyle » dans la section langue !

,

Le recensement de la population au Canada a commencé ce lundi 03 mai. Une opération qui concerne l’ensemble des citoyens du Pays. Plusieurs citoyens canadiens d’origine Kabyle, notamment des militants, ont interpellé leur communauté d’origine quant aux sections relatives à la langue afin de bien saisir “Kabyle” et non pas “tamazight/berbère” qui regroupe plusieurs langues.

Il s’agit d’un formulaire en ligne à remplir en répondant à un ensemble de questions. La question de la langue est abordée dans le 9e point sous-forme de deux sous-questions. « Quelle(s) langue(s) cette personne parle-t-elle régulièrement à la maison ? » et « « Parmi ces langues, laquelle cette personne parle-t-elle le plus souvent à la maison ».  

Dans la question 10, il est également demandé : « quelle langue cette personne a apprise en premier lieu à la maison dans son enfance et qu’elle comprend encore ? ». Il est donc demandé de répondre par « kabyle » à ces questions.

Après avoir rappelé le travail d’intégration numérique de la langue kabyle qui a été fait par les localisateurs et son intégration dans plusieurs plateformes, Mohand Belkacem a joint sa voix à l’appel : « Nous vous demandons de bien vouloir choisir langue Kabyle. Votre petit geste nous aidera à placer notre langue sur d’autres plateformes. C’est pareil pour notre diaspora en Europe et aux USA » a-t-il écrit. Et de préciser : « nous avons encore besoin de plus de visibilité à l’international pour pousser loin la langue kabyle ».

« Faisons sortir notre langue de l’ombre et affirmons avec force notre présence au Canada comme Kabyle fiers de notre langue et de notre identité » a posté le chanteur Issek, établi au Canada.

« Le recensement permet de mieux planifier les programmes et les services offerts par le gouvernement fédéral et provincial ainsi que les différents organismes qui utilisent les données recueillies par Statistique Canada pour répondre aux besoins des citoyens », a quant à lui publié le journaliste Boualem Afir. Et de poursuivre : « Voilà une opportunité pour la diaspora kabyle du Canada pour obtenir une information crédible sur le nombre de Kabyles qui sont établis sur le territoire canadien »

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube