Drame à Aokas : une fille de 9 ans meurt électrocutée par un éclairage public défectueux

,

Une petite fille de neuf ans répondant au nom de Malak Makhloufi a trouvé la mort, ce jeudi 17 juin, à la cité OPGI 100 logements d’Aokas, après s’être faite électrocutée à cause d’un éclairage public défectueux. Dans les mêmes circonstances, un enfant de six ans, répondant au nom de Djidjeli Achil s’est retrouvé à l’hôpital.

Selon le père de la victime, sa fille était en train jouer à proximité du poteau défectueux, situé en bas de leur immeuble et elle s’est faite électrocutée. « Il y’avait au moins quatre témoins qui ont vu la scène et m’ont affirmé qu’il s’agissait bien d’une électrocution » a-t-il confié à Radio Gouraya.

Et d’ajouter : « nous avons déjà fait une réclamation au niveau de l’APC au sujet de cet éclairage, mais ils n’ont rien fait. J’exige que le responsable de tout cela réponde de ses actes. Je ne pourrai jamais pardonner ça ».

Montrant le poteau, étendu sur le sol, dont on voit notamment les câbles à découvert, ce père, en état de choc, ne semble pas réaliser encore la tragédie qui a secoué son foyer. Plusieurs citoyens, choqués par cet incident, sont présents sur les lieux pour apporter leur soutien à la famille. Pour le moment, aucune nouvelle n’a été communiquée au sujet du petit Achil qui se trouve à l’EPH d’Aokas.

Les internautes, quant à eux, accusent l’insouciance des autorités qu’ils tiennent comme responsable de cette tragédie. A noter que le lieu de l’incident se situe à quelques dizaines de mètres de la direction de Sonelgaz.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube