Jean-Christophe Lagarde sur l’abandon de la Kabylie par le Président algérien : « scandaleux »

,

Le Président du parti centriste français UDI a fustigé le Président algérien dans un tweet qu’il a publié dans la matinée de ce 12 aout. Il l’accuse d’avoir abandonné la Kabylie avant de s’interroger sur les raisons de ce délaissement.

« La Kabylie vit des moments très difficiles avec des incendies gigantesques, des dégâts énormes et de nombreuses victimes« , rappelle-t-il d’amblée avant d’exprimer son incompréhension face à l’absence de l’Etat algérien : « Il est incompréhensible et scandaleux que le Président Algérien refuse l’aide internationale et abandonne cette région » écrit-il visiblement très au fait de la situation sur place. En effet, d’après des informations, de très nombreux pays ont proposé leur aide. Les propositions d’intervention du Maroc et de la Tunisie ont été rendues publiques mais d’autres pays auraient contacté le Président algérien sans que celui-ci ne donne son accord.

Une aberration qui a fait réagir JC Lagarde, également député de la Seine Saint Denis, qui s’est même interrogé s’il ne s’agit pas là « d’une répression qui ne dit pas son nom« .

Il est à noter que lors de ses récentes interventions, le Président du Gouvernement Provisoire Kabyle, Ferhat Mehenni a estimé que ces feux sont une sanction pour la Kabylie de la part du gouvernement algérien, suite à une vague d’évocation de l’autodétermination de la Kabylie sur la scène internationale, suite à une interpellation initiée par la diplomatie marocaine.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube