Trois jours après avoir défendu « F.M. et son mouvement », son bureau a été incendié

,

Le local de l’agence de tourisme “Sans frontières”, à At Dwala {Béni Douala}, a été victime d’un mystérieux incendie qui a causé plusieurs dégâts. L’information a été donnée dans la matinée de ce 21 aout par Wafia, la célèbre animatrice de la page Facebook de cette agence. Nous revenons sur les circonstances.

Wafia, une femme qui a beaucoup d’énergie qu’elle déploie au service du peuple, a transformé son agence, depuis le début des incendies, pour en faire un dépôt de denrées alimentaires et de matériel, que des bienfaiteurs viennent déposer, et qu’elle, distribue, accompagnée de son équipe, dans les villages touchés. Une opération qui a connu beaucoup de succès, notamment grâce à la communication sur Facebook, où la page de l’agence compte plus de 100 000 abonnés.

Puis survient la tragédie de cet incendie qui a ravagé son local et qui a détruit une partie des dons non encore distribués. L’agence a quant à elle perdu au moins deux ordinateurs et une imprimante mais “ça ce n’est pas grave du tout” a assuré Wafia dans un direct. Et de poursuivre : “je n’accuse personne et les auteurs regardent peut-être ce live, sachez que ce que vous avez brulé ne m’appartient pas, ce sont des dons à destination des sinistrés“.

Ce drame, qui n’a, heureusement, pas fait de victimes humaines reste mystérieux et Wafia se refuse d’accuser personne. Une plainte a été déposée et la police s’est déplacée sur les lieux, a-t-elle également assuré.

Néanmoins, il serait intéressant de noter qu’il y a trois jours seulement, Wafia a courageusement pris la parole pour dénoncer l’inquisition et la propagande qui frappe « F.M. et son mouvement ». Une vidéo qui a enregistré plus de 150 000 vues : « je vais parler de F.M et tout le monde sait de qui il s’agit mais c’est pour ne pas attirer les foudres des ennemis », disait-elle d’emblée avant de dénoncer les attaques dont est victime le mouvement et son leader. Bien qu’elle ne se disait pas de ce mouvement, elle a expliqué qu’on ne peut pas fermer les yeux ou encore pire, relayer, les accusations mensongères contre un homme qui a beaucoup donné pour Taqvaylit.

Un concours de circonstances ou bien Wafia a été punie pour avoir dénoncée l’inquisition? Quoi qu’il en soit, Wafia, et son équipe, sera en route vers les villages sinistrés d’At Wasif dès cet après-midi afin de poursuivre sa noble mission.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube