Belkacem Lounes : « le pouvoir algérien doit nous dire s’il détient ou non Kamira Nait Sid »

,

Dans une intervention sur Berbère TV, de ce 26 aout, Belkacem Lounes, secrétaire général du CMA, est revenu sur la disparition de Kamira Ait Sid et s’est adressé au pouvoir algérien.

Dans son intervention téléphonique, Belkacem Lounes a exprimé son inquiétude, après avoir informé qu’il avait réussi à s’entretenir avec la Présidente du CMA le mardi 24 aout vers midi et que depuis, ni lui ni la famille de la militante n’ont eu de nouvelles malgré les multiples recherches initiées par ses proches et amis.

Le secrétaire général du CMA, également vice-président du Mécanisme d’experts sur les droits des peuples autochtones (ONU), a rappelé que le 22 aout dernier un haut fonctionnaire du ministère algérien de l’intérieur, Hassan Kacimi, avait déclaré sur la Radio Chaine 3 que “le Congrès Mondial Amazigh est passé sous la coupe du Mossad, des services secrets marocains et de certains pays étrangers”. Un “mensonge” a réagi le CMA dans un communiqué publié dès le lendemain.

Belkacem Lounes a, dans ce sillage, adressé un message au pouvoir algérien : “un message aux tenants du pouvoir en Algérie, qu’ils soient civils au militaires, qu’ils nous disent s’ils détiennent ou non Kamira Nait Sid“, avant d’insister : “il faut qu’ils nous disent si elle est entre leurs mains ou pas”.

A noter enfin que sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui ont exprimé leur inquiétude, y compris en Tunisie et au Maroc, suite à cette volatilisation de celle qui est devenu, par ses actions, une ambassadrice des peuples amazighs auprès de l’ONU et d’autres organisations internationales.

Retrouvez-nous sur notre page @Facebook et sur #Instagram ! Abonnez-vous à notre chaîne ►YouTube